Pour des raisons de santé publique, il est nécessaire de réduire l’exposition des habitants aux émissions liées au trafic routier. L’Eurométropole de Strasbourg souhaite limiter l’impact du parc roulant actuel et accélérer son renouvellement vers des motorisations plus propres. Des actions de sobriété et de report modal seront aussi menées. En effet, décarboner la mobilité du territoire Strasbourgeois permettra de réduire la dépendance aux énergies fossiles. Actuellement, le secteur des transports est alimenté à 92% avec ces énergies non renouvelables et contribue pour 37% aux émissions de gaz à effet de serre directes du territoire.

UNE ZONE A FAIBLES ÉMISSIONS

vignette-critair-decarboner-mobilite-salaries

Une Zone à Faibles Émissions

L’Eurométropole de Strasbourg pilote le dispositif Zone à Faibles Émissions (ZFE) qui limite la circulation des véhicules les plus polluants dans son périmètre, y compris autoroutier. L’objectif est d’abord de réduire les pollutions et de ce fait améliorer la qualité de l’air et préserver la santé des habitants. Les interdictions de circulation des véhicules en fonction de leur vignette Crit’Air seront progressives. Il y aura une phase pédagogique précédant la date d’interdiction définitive de circuler. Cette phase pédagogique débutera pour les véhicules Crit’Air 5 et sans Crit’air en 2022, avec une interdiction stricte de circuler début 2023. Pour aider chacun dans cette transition, un accompagnement vers les mobilités alternatives et des aides financières massives seront proposés respectivement par l’agence du climat et par l’Eurométropole.

L’Eurométropole propose une information sur la Zone à Faibles Emissions mobilité.

L'accompagnement personnalisé vers les mobilités alternatives

Le coût du transport s’élève en moyenne à 5 000 € par an et par ménage en France. C’est le deuxième poste dans le budget des ménages devant l’alimentation. L’Agence du Climat accompagne les collectivités de l’Eurométropole de Strasbourg pour décarboner la mobilité sur les territoires avec plusieurs pistes d’actions :

  • Développer le covoiturage et les modes dits actifs.
  • Élaborer des Plans de déplacements entreprises ou inter-entreprises.
  • Informer sur l’offre de mobilité (animations, réunions de sensibilisation, etc.).
  • Inciter à la formation à l’écoconduite.
  • Contribuer à développer des nouvelles énergies pour le transport : électrique, bio GnV, etc.
voiture-gnv-decarboner-mobilite-territoire-strasbourg
aire-coivoiturage-decarboner-mobilite-territoire-strasbourg

Un projet de mobilité douce ? Parlons-en !

Quelque soit la nature de votre projet et de vos interrogations, prenez contact avec un conseiller mobilité de l’agence du climat au 03 69 24 82 82 ou rencontrez-le directement en prenant rendez-vous en ligne.